Altinnov - Blog STREET ART

Rédigé le 06/01/2021



Pour démarrer cette nouvelle année on voulait vous présenter un superbe blog STREET ART pour ceux qui ne connaissent pas encore.

"Altinnov - Blog Street Art & LifeStyle"





"Altinnov" c'est avant tout le travail d'une blogueuse passionnée d'art urbain qui partage ses découvertes à travers le monde.

Séverine a l'habitude de sortir des sentiers battus et nous raconte avec sa plume talentueuse ses promenades "Street Art". Elle prend toujours soin d'illustrer ses articles à l'aide de superbes clichés.




Pour ce début d'année 2021 elle a partagé sur notre application le TOP 20 des photos préférées par ses lecteurs.

Découvrez les spots partagés par Altinnov sur ST'ART


Lors de nos derniers échanges nous en avons profité pour lui poser quelques questions:

ST'ART : "Comment t'es venue l'idée de créer un blog dédié au Street Art et la culture urbaine ? 

Cela fait des années je pars à la recherche de Street Art ou d'installations urbaines au cours de mes voyages; je passe donc beaucoup de temps sur Internet à glaner des indices sur les meilleurs spots ou les artistes locaux,... Avec le temps ma collection d'images était devenue impressionnante et un jour j'ai été cambriolée ; la plus grande partie de celle-ci s'est envolée avec mes disques durs ! Je crois que ça a été le déclic et je me suis donc enfin décidée à créer ce blog qui me ressemble avec une majorité de promenades Street Art. En fait j'ai tout simplement essayé de faire le blog que j'aurai aimé lire. C'était aussi pour moi un moyen de partager et conserver ces œuvres souvent éphémères tout en parlant d'artistes de talents qui ne sont pas mis en valeur dans la presse traditionnelle. Pour le coup le blog est vraiment focalisé sur le Street Art sous toutes ses formes ; tags, graffitis, fresques, installations,... J'aimerai dans le futur pouvoir couvrir certains moments urbains de partage entre artistes incluant graffeurs, skateurs, danseurs,.. car la culture urbaine prône des valeurs positives de partage, respect, mixité et inclusion où le collectif a une grande importance ; je pense qu'il est important de revenir sur les bases de cette culture pour que le public puisse mieux la comprendre et surtout l'apprécier.

ST'ART : "Parcourir les rues à la recherche de nouvelles œuvres, te donne t'il envie de pratiquer du Street Art?"

Cette question me fait sourire ; je dois avouer que cela commence à me démanger sérieusement ! Plus jeune j'avais ma signature au pochoir ; je la posais sur ma mobylette, dans les caves d'immeubles, sans parler des graffitis que je faisais en bubble letters sur mes cahiers d'école... rien de très glorieux ! Mais depuis que j'ai le Manuel du Pochoir de Christian Guémy entre les mains, les bons souvenirs remontent à la surface et je pense que je vais m'y remettre... j'ai encore un peu de matériel dans mes placards... avec un peu de pratique, quelques tests sur les murs libres, je devrais arriver à faire un joli logo pour le blog ce qui serait un bon début ;-) Et peut-être donner l'envie à d'autres de s'y mettre aussi. Mais je sais rester à ma place ;-) je ne compte pas faire une carrière d'artiste !

ST'ART : "Ton blog rencontre un véritable succès. Peux-tu nous dévoiler le secret de cette réussite ?"

J'ai été la première étonnée du succès ! Mes articles sont souvent assez longs et je n'en poste pas énormément ; j'ai compris qu'il y avait un fort intérêt lorsque je me suis rendue compte que l'article sur le Houston Bowery Wall de New York que j'avais mis15 jours à rédiger avait été lu plus de 18000 fois ! En fait je pense qu'il permet aux gens de voyager et de découvrir des œuvres d'un autre style que celles qu'ils ont à côté de chez eux. J'essaye de rester curieuse et de mettre en avant les parcours des artistes, décrypter simplement les messages qu'ils souhaitent faire passer dans leurs œuvres, parler de leurs engagements ; en fait j'essaye de rester au plus proche du travail de l'artiste en étant simple, authentique et surtout sincère. Beaucoup de mes lecteurs n'étaient pas nécessairement « fan » de Street Art en lisant les premiers articles ; mais ils se sont attachés à certains artistes et parfois même changé d'opinion sur le Street Art. Lors du 1er confinement, le blog a pris une nouvelle tournure et le nombre de lecteurs et de partages des articles s'est envolé... Ils ont certainement trouvé sur le blog la dose de culture qu'il leur manquait avec la fermeture des lieux traditionnels !... J'essaye de ne pas trop faire attention aux « likes » ou au nombre de fans et de coller au maximum à mon idée de départ et à la ligne éditoriale que je me suis donnée. Le plus gros succès reste pour moi la qualité des échanges avec les lecteurs qui posent de plus en plus de questions au fil des publications ; j'ai l'impression d'avoir une nouvelle famille qui s'agrandit de jour en jour et c'est hyper stimulant et motivant.

ST'ART : "En quoi les supports comme ton blog ou notre application permettent-ils la démocratisation du Street Art?"

Pour moi le Street Art est l'incarnation même de la démocratisation culturelle ; c'est le seul art qui soit accessible à tous et qui plus est c'est un art renouvelable à l'infini. Il dispose d'une formidable liberté, il est aussi un outil de revendication politique et lors de projets plus institutionnels, il génère un lien social important. Votre App St'Art, tout comme mon blog, sont des outils qui permettent d'avoir un accès plus facile à ce monde là et surtout qui enlève cette mauvaise image qui lui colle encore à la peau. En localisant une œuvre sur l'App, ou en découvrant un spot de Street Art sur le blog, les personnes vont se rendre compte qu'il est très simple de s'organiser une promenade Street Art riche en œuvres et en diversité. Je pense que les politiques commencent à se rendre compte du potentiel réel que l'art urbain peut apporter à une ville et c'est pour cela qu'on voit fleurir de beaux projets en France comme à Grenoble, Boulogne-sur-Mer ou encore Versailles. Le Street Art est déjà  démocratisé; reste à le mettre un peu plus en avant et à accompagner le public pour qu'il puisse en découvrir sa richesse.

ST'ART : "Comment perçois-tu l'évolution du Street Art dans les cultures urbaines ? As-tu connaissance de projets novateurs ou de créations originales d'artistes ?"

Le Street Art occupe déjà une belle place dans les cultures urbaines; et je ne pense pas qu'il y ai de changement majeur de ce côté là ! En revanche la façon dont les artistes vont s'organiser dans le futur va certainement modifier certaines pratiques liées au marché de l'art ! Le Street Art a la possibilité de bousculer le monde de l'art contemporain ! Certains artistes court-circuitent les galeries pour rendre leur travail plus accessible ! D'autres utilisent les nouvelles technologies pour recevoir des dons lorsqu'ils font une fresque murale, c'est le cas de Pascal Boyard alias Pboy. Il y a même une galerie qui avec des Street Artistes a mis en place sa propre monnaie virtuelle pour vendre des œuvres de Street Artistes en utilisant la Block Chain. Demain ce ne sont plus les galeries qui construiront la côte d'un artiste, mais le public en augmentant ses fans sur les réseaux sociaux ! Quand on voit les noms de Kenny Sharf, Invader, Shepard Fairey, Futura dans le TOP 500 du marché de l'art contemporain ; on comprend que quelque chose se passe... Surtout quand on sait que ces artistes travaillent toujours dans la rue ! En fait la vraie nouveauté pour le public c'est de pouvoir voir dans la rue des œuvres d'artistes qui sont aussi exposés aussi dans les musées d'art contemporain ! On peut définitivement dire que l'Art est désormais dans la rue et c'est aux artistes qu'on le doit !